Jesuit News Around the World

Service Digital d'Information SJ

Vol. XVII, n. 16 | 22 juillet 2013

 

 

Le Père Général

Les engagements du Père Général en juillet et août:

Voyage au Brésil. Le Père Général est arrivé le 11 juillet à Recife où il a tenu une conférence à l'Université catholique de Pernambouco et visité le Juniorat Interprovincial du Brésil. De là il est allé au Salvador et profitera de sa permanence dans la ville pour rencontrer les jésuites de la province du Brésil Nord-Est. Le 14 juillet, toujours au Salvador, il a « envoyé » en mission quelque 2.500 jeunes de 50 pays qui vivent l'expérience pastorale du Magis, pour préparer les Journées Mondiales de la Jeunesse. Le 16 il se rendra à Porto Alegre et São Leopoldo où il tiendra une conférence à l'université UNISINOS et rencontrera les jésuites de la Province Sud du Brésil.  Il sera de retour à Rome le 19 juillet.

Voyage au Liban. Le Père Général sera à Beyrouth, au Liban, du 2 au 4 août pour participer à l'Assemblée Générale des Communautés de Vie Chrétiennes (CVX). L'assemblée réunira environ 200 délégués, laïcs et jésuites, provenant de 65 pays différents. Le thème proposé: De nos racines aux frontières, est une invitation à approfondir leur identité chrétienne et ignacienne et à répondre positivement aux défis d'aujourd'hui. Durant cette interaction avec les délégués, le Père Général parlera de l'importance et des défis de la spiritualité ignacienne pour les laïcs. 

Visite en Colombie et en Équateur. Le 10 août le P. Adolfo Nicolàs se rendra en Colombie pour visiter la Province et participer en même temps au 8ème Congrès International des Anciens Élèves de la Compagnie de Jésus. Durant sa visite à la Province de Colombie du 11 au 14 août, il s'arrêtera dans les villes de Carthagène, Bogota et Medellín. Le 15 août, il prendra part au Congrès des Anciens Élèves qui se tiendra au Collège Saint-Ignace de la ville même de Medellín. Puis, le 16 août, il gagnera l'Équateur afin de visiter cette Province. Les 17 et 18, il s'arrêtera à Quito et, les 19 et 20, à Guayaquil. Il sera de retour à Rome le 21 août. Aussi bien en Colombie qu'en Équateur, le Père Général aura diverses rencontres avec les jésuites, les étudiants de nos centres d'éducation, les collaborateurs dans l'apostolat et les amis et bienfaiteurs de la Compagnie. Il rencontrera aussi, dans cette même période, les Nonces Apostoliques de chaque pays et les archevêques de chacune des villes où il se déplacera.

Nominations

Le Père Joseph Daoust, délégué du Père Général pour les maisons internationales de Rome, a nommé:

- le Père Gonzalo Silva Merino, de la province du Chili (CHL), supérieur de la Résidence Saint-Pierre Canisius, à Rome, à partir du 1 octobre prochain. La communauté de Saint-Pierre Canisius comprend 55 jésuites qui collaborent sous différentes formes d'apostolat, en particulier à Radio Vatican. Celle-ci accueille aussi l'infirmerie des maisons internationales de Rome et héberge les invités de la Compagnie de Jésus qui sont de passage à Rome. Le père Gonzalo Silva est né en 1956. Il a intégré la Compagnie de Jésus en 1975 et a été ordonné prêtre en 1987.

Dans les Provinces

AFRIQUE: Ressources minières et bien commun

Les pays africains classés parmi les plus pauvres de la planète sont nombreux. Or, ce sont des pays riches en ressources naturelles. C'est de cette considération qu'est parti le Séminaire tenu par JascNet (le Réseau des Centres Sociaux jésuites d'Afrique) qui a eu lieu fin juin à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo. Objectif de la rencontre: chercher à instaurer une vraie gouvernance des ressources naturelles sur le continent africain. Parmi les aspects affrontés durant les travaux :  la production minière, l'accès aux informations sur les procédés utilisés pour extraire le pétrole, la lutte contre la déforestation qui menace le changement climatique, l'accaparement des terres, la sécheresse et les migrations. Les participants se sont scindés en quatre groupes de travail: celui consacré à la gouvernance minière a décidé de créer un blog sur la question et de lancer un second séminaire en octobre prochain; le groupe centré sur la gestion pétrolifère a décidé de faire une carte des extractions du pétrole en Afrique, tandis que le groupe thématique sur la gouvernance environnementale a programmé de redoubler d'efforts pour l'éducation écologique, en diffusant également des textes officiels sur les questions forestières. Enfin, le groupe centré sur la gestion des terres a établi de soumettre la question de leur accaparement à des experts autochtones et étrangers. La rencontre réunissait des jésuites du Kenya, de Zambie, Madagascar, Tchad, et République du Congo.

ANGLETERRE : Préparation pour les Journées Mondiales des Jeunes

Environ deux millions de jeunes catholiques s'apprêtent à partir au Brésil cette semaine pour le Magis et pour les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). Il a été donné à beaucoup de jeunes anglais la possibilité de vivre une expérience ignacienne en restant chez eux. La préparation pour celles que l'on a appelée WYD@Home pour jeunes adultes de 18 à 30 ans, commencera le lundi 22 juillet par trois jours d'expérience, un service et une réflexion enracinés dans la tradition ignacienne. A la fin de cette période initiale à Broadstairs, dans le Kent, le Provincial des jésuites anglais, le P. Dermot Preston S.J., vendredi 26 juillet, célèbrera pour eux la messe d'envoi en mission avant qu'ils ne se transfèrent à l'abbaye d'Aylesford où ils s'uniront à d'autres jeunes catholiques provenant de tout le pays pour WYD@Home. L'initiative du Magis est une expérience pastorale de programmes et évènements ignaciens pour pèlerins d'institutions jésuites, durant les journées qui précèdent les JMJ de Rio au Brésil. Tout a commencé en 1997 avant les JMJ de Paris, bien qu'on ne les connaissait pas encore comme Magis, et cela a continué jusqu'en 2005 à Cologne (Allemagne), à Sydney (Australie) et à Madrid (Espagne). Organisé par la Compagnie de Jésus et autres organismes s'inspirant d'Ignace de Loyola, le Magis doit son nom à une phrase des jésuites qui signifie « encore plus », c'est-à-dire suivre le Christ en donnant le mieux de soi. Cette expression, qui s'inspire de saint Ignace, est un des fondamentaux de la spiritualité ignacienne. Pour tous ces jeunes catholiques qui n'ont pas la possibilité de se rendre au Brésil pour les Journées mondiales de la Jeunesse, la WYD@Homed'Aylesford leur donne la possibilité de se réunir et de se mettre au service des autres, de réfléchir et de célébrer en se sentant de jeunes membres de l'Eglise universelle. Pour plus d'informations:www.jesuit.org.uk/latest/130612.htm

CAMBODGE: Nouveau projet éducatif

Les jésuites lancent un nouveau projet d'éducation au Cambodge : à Battambang sera édifiée une école secondaire de taille moyenne, formée de quatre classes pour chaque année, ainsi qu'une école primaire. Le projet prévoit aussi un centre de formation pour les enseignants et une résidence où loger les enseignants en phase de formation. «  les jésuites qui travaillent avec les jeunes khmers ont très à cœur ce projet », explique dans une note envoyée à l'agence Fides le père Ashley Evans, un missionnaire irlandais, arrivé au Cambodge en 1993 et directeur del'Education Mission Leadership Team. Après des années d'évaluation et de discernement « nous sommes très contents que le projet démarre », a-t-il ajouté. Les partenaires locaux du projet sont la Préfecture Apostolique de Battambang et les autorités scolaires locales. Mais l'objectif est de trouver des partenaires internationaux qui pourraient inclure d'autres provinces de la Conférence des Jésuites d'Asie-Pacifique, ou d'autres ordres religieux, masculins et féminins. Le Père Ashley, directeur du nouveau projet d'éducation, rapporte que pour les 12 premières années d'activité didactique, il faudra des fonds pour acheter le terrain, construire les édifices, distribuer des bourses d'étude; après quoi l'école devrait pourvoir subvenir seule à ses besoins. Les jésuites œuvrent au Cambodge depuis plus de 20 ans, dans le domaine de l'instruction et de la formation professionnelle. La Compagnie de Jésus soutient économiquement les étudiants de l'école primaire et les enseignants dans les zones touchées par le tremblement de terre et s'est occupée de la formation des enseignants de l'Université Royale de Phnom Penh. Les Jésuites gèrent aussi un Centre pour enfants avec handicap à Phnom Penh et un Centre pour enfants défavorisés à Battambang.

COLOMBIE: Congrès mondial des Anciens élèves

Le Père Donaldo Ortiz, S.J. et M. Fabio Tobón sont les organisateurs du VIII Congrès mondial des anciens élèves jésuites qui se tiendra à Medellín du 14 au 18 août. C'est la première fois qu'en accord avec l'Union mondiale des Anciens Elèves, le Congrès a lieu sur le continent latino-américain. « Nous travaillons depuis deux ans afin que viennent en Colombie les anciens élèves de près de 120 pays. Ces congrès sont d'une grande importance pour tous les anciens élèves car c'est là que l'on peut réellement échanger des idées sur la pensée de St Ignace et de la Compagnie », a dit Fabio Tobón, président du Congrès. Le thème est : L'éducation des jésuites et la responsabilité sociale. Comment pouvoir servir. « Etant d'anciens élèves, a ajouté Fabio Tobón, nous devons suivre les enseignements de St Ignace, en toute chose aimer et servir ». Le programme prévoit six conférences  principales. Y participera aussi le Père Général, Adolfo Nicolás, qui prononcera le discours d'ouverture. « Il y aura ensuite des groupes d'étude, précise encore Fabio Tobón, très importants pour savoir ce que font les anciens élèves dans chaque région du monde, dans quelles activités sociales ils sont engagés. Ceci nous aidera à améliorer notre engagement en Colombie, dans le domaine social aussi ».

ISRAEL: Un bois pour le cardinal Martini

Le mois dernier, a été inauguré en Galilée un bois en l'honneur du cardinal défunt Carlo Maria  Martini, homme de dialogue entre les religions et en particulier avec les juifs. La cérémonie, durant laquelle ont été plantés les premiers arbres, s'est déroulée en présence d'autorités civiles et religieuses d'Israël, de l'Etat italien et du Vatican. Les messages sont arrivés nombreux. Parmi ceux-ci celui de Giuseppe Laras, l'ancien grand rabbin de Milan et président émérite de l'assemblée rabbinique italienne, ceux du pape François et du P. Adolfo Nicolás, supérieur général de la Compagnie de Jésus.  La sœur du cardinal Martini était présente elle aussi. Le projet prévoit la plantation de cinq milles arbres. Elia Richetti, le président de l'assemblée des rabbins en Italie, a souligné la signification profonde de l'arbre comme symbole de la « mémoire destinée à durer dans le temps mais surtout à grandir ».  Père Nicolás, pour sa part, a rappelé l'arbre biblique de Mamré et le grain de moutarde de l'Evangile. « Planter de petits arbres et les faire pousser, a conclu Eugène Korn, le représentant de l'American Jewish Committee, c'est ce que Dieu nous demande ».

ITALIE:  Sanctuaire et nourriture

A l'occasion de la Journée Mondiale du Réfugié (20 juin) le JRS (Jesuit Refugee Service) a réalisé dans l'église du Gesù à Rome, une exposition photographique sur la résistance des réfugiés et l'hospitalité de leurs communautés d'accueil. L'hospitalité « est une valeur profondément humaine, lit-on dans la présentation, c'est reconnaître le droit de chacun à être accueilli et respecté. Sanctuaire et Nourriture exprime une vision globale de l'hospitalité offerte aux réfugiés qui comprend nourriture, abri, tolérance, éducation ». Pourquoi ce titre ?  la nourriture, explique le JRS, soutient (nutriment). « Nourrir ce n'est pas seulement répondre aux nécessités matérielles des personnes, mais chercher aussi à satisfaire leurs besoins spirituels et psychologiques ». L'accueil protège (sanctuaire): « Un lieu d'asile, qu'il s'agisse d'un édifice ou de tout un Etat, offre aux refugiés une protection contre le danger physique, mais aussi contre l'angoisse et l'incertitude. Etre accueilli signifie bien plus qu'avoir un toit sur la tête. L'accueil c'est là où les réfugiés peuvent surmonter leur traumatisme et retrouver un bien-être psychophysique ». Pendant quelques jours,  durant la nuit, un film sur la vie et les difficultés des réfugiés a été projeté sur la façade de l'église du Gesù. L'exposition, après Rome, a tourné dans d'autres villes d'Italie.

PORTUGAL:  Les écrits du père Antonio Vieira

Le jésuite Antonio Vieira (1608-1698) est un des fondateurs du Brésil d'aujourd'hui. Né à Lisbonne, il a tout de suite vécu à Bahia (Brésil) où il est entré à la Compagnie de Jésus. Envoyé en Europe, il a connu une vie diplomatique intense. Puis de 1651 à 1661 il a de nouveau été au Brésil, où il effectua de nombreux voyages, défendant et dénonçant par les paroles et dans des lettres au roi du Portugal les violences dont il était témoin, spécialement contre les indigènes. Mais son travail d'écrivain est beaucoup plus vaste que ces lettres. A sa mort il laissa derrière lui un grand nombre d'ouvrages (sermons spirituels, écrits politiques, théologiques et littéraires) dont beaucoup n'ont jamais été publiés. L'université de Lisbonne, dirigée par José Eduardo Franco, directeur du Centre Littératures et Cultures lusophones, a annoncé récemment la publication de son livre opera omnia, un ouvrage de près de 5.000 pagine, dont beaucoup inédites, réparties dans 30 volumes dont trois sont déjà sortis. Les autres seront publiés d'ici 2014. Ce travail a été possible grâce à la collaboration d'une cinquantaine d'experts. C'est l'hommage à un grand missionnaire, mais aussi à un grand chercheur et à un passionné de la langue portugaise.

REPUBLIQUE TCHEQUE: La Faculté théologique d'Olomouc

Le gouvernement de la République tchèque a accordé 20 millions de couronnes (environ 800.000,00 €) à la faculté théologique des jésuites à Olomouc pour un programme de recherche préparé par le P. Pavel Ambros. Ce programme, qui durera 5-6ans, prévoit la création d'un groupe de recherche composé de vingt jeunes théologiens, la publication d'un certain nombre de livres, des conférences et autres engagements. Le programme est déjà lancé et les accords avec les vingt théologiens ont été signés. Il s'agit d'étudiants qui préparent la thèse de leurs diplômes, des professionnels à peine diplômés et autres collaborateurs à temps partiels. P. Ambros est la figue de proue et le responsable devant le gouvernement tchèque. Le programme est très prestigieux, car le P. Ambros est le seul théologien à avoir obtenu des fonds de l'Etat pour la recherche en théologie. L'objectif du gouvernement est de créer des groupes de recherche dans divers secteurs de la science et des études humaines. Le succès de P. Ambros garantit du travail  pour lui et pour les vingt autres théologiens durant les 5-6 prochaines années. Il est intéressant d'assister à l'essor d'un nouveau centre de théologie à Olomouc. Toute la faculté de théologie est enthousiaste, même le ministre de l'éducation a dit qu' « il n'y avait que deux théologiens capables de gérer aujourd'hui une telle somme d'argent en République Tchèque ».  C'est donc un projet de prestige et beaucoup observent avec sympathie son développement.

ESPAGNE: Groupe de Communication Loyola

Les maisons d'édition Sal Terrae et Mensajero, toutes deux de la Compagnie de Jésus, arrivent au bout de leur parcours d'unification auquel elles travaillent depuis deux ans. C'est la réponse au mandat du P. Général Adolfo Nicolás et à ce qui a été fixé par la 35ème Congrégation générale qui a demandé de réaliser un plan apostolique qui réponde de manière plus appropriée aux nouvelles nécessités locales, régionales et universelles. Ainsi l'unification des deux maisons d'édition s'insère dans cette perspective et confirme le processus naturel auquel elles ont été appelées pour faire face aux défis du XXIème siècle, vu que dès les origines elles ont partagé une mission qui, aujourd'hui, les lie encore plus. Leur unification sera conclue en septembre prochain et à la place des deux maisons d'édition naîtra une nouvelle entité, le Grupo de Comunicación Loyola, qui gardera les marques de productions déjà existantes Sal Terrae y Mensajero. Les directions éditoriales et les bureaux commerciaux des deux maisons d'édition travaillent ensemble depuis le début du processus, participant conjointement aux foires les plus importantes du secteur. Le résultat de cette période d'étroite collaboration, est l'union comme pas logique visant à mettre en œuvre un service ecclésial et social efficace, soutenu par l'expérience centenaire des deux maisons d'édition. En même temps, le Grupo de Comunicación Loyola suppose une nouveauté, puisqu'il enrichira le projet d'autres équipes qui lui donneront la possibilité de s'adapter aux réalités et aux langages du XXIème siècle, comme le bureau de production digitale sjdigital, à Valladolid, qui entre autres projets s'occupe de développer, entretenir et augmenter les pages web rezandovoy.org et pastoralsj.org. Pour plus d'infos: www.­grupocomunicacio­nloyola.­com

ESPAGNE : Un Prix à la Grotte de St Ignace

La Grotte de St Ignace a reçu le prix Embajador du journal Regio 7 et de la Televisión Manresa, remis chaque année à des personnes ou organisations du centre de la Catalogne. La Grotte di St Ignace (« Cueva San Ignacio ») a reçu le prix Embajador car « nulle autre chose n'a rendu si célèbre Manresa dans le monde que le fait d'avoir été le berceau de la pensée de St Ignace ». Selon le jury, « le prix Embajador est lié au programme religieux que projette Manresa dans le monde, surtout cette année où un jésuite, qui s'est formé dans la spiritualité que St Ignace à  conçu à Manresa, a été élu pape ». Le prix a été remis le 21 mai dernier à Barcelone.

USA: Examen de conscience pour la nouvelle génération

Le père jésuite Rick Malloy n'a pas beaucoup de chemin à faire pour arriver à son « territoire de mission » ; il doit seulement descendre au salon du collège de l'université de Scranton, en Pennsylvanie. Toutefois, si le voyage est bref, il est difficile, dit-il, que sa présence soit perçue par les cœurs et par l'imagination des jeunes du « territoire ». En tant que vice-président pour les activités apostoliques de l'université, P. Malloy essaie de trouver les moyens qui peuvent ouvrir davantage les jeunes d'aujourd'hui à l'action de Dieu dans leurs vies. Et il en a trouvé un qui est le bref exercice spirituel rendu célèbre par St Ignace, l'examen de conscience, qui demande de repasser ce que l'on a fait pendant la journée et de voir où Dieu a été actif et présent. D'après le P. Malloy, les étudiants de l'université de Scranton trouvent ces 10-15 minutes d'examen transformateurs et compréhensibles. « St Ignace, dit-il, a encouragé cette forme de prière et a conseiller de ne jamais la négliger. Pour la rendre plus accessible je fais cette description des cinq étapes traditionnelles de l'Examen: 1. la prière à l'Esprit pour être éclairé; 2. Le remerciement; 3. l'examen de conscience; 4. La promesse de mieux faire: 5. Foi et espérance pour l'avenir ». Parallèlement aux cinq points de St Ignace, pour rendre cette prière encore plus accessible aux jeunes, P. Malley a inventé les cinq « P » de l' « Examen » : présence, louange (praise), enquête (introspection), pénitence et intentions.

VATICAN: le pape rencontre les astronomes de la Specola

« Nous avons la joie d'annoncer qu'aujourd'hui le pape François a déjeuné avec la communauté jésuite de la Specola. Nous sommes très émus ! ». Ce tweet est le premier d'une série de messages échangés entre les astronomes jésuites de Castel Gandolfo à l'occasion de leur rencontre avec le pape, le dimanche 14 juillet. « Avant le déjeuner, le pape a visité les bureaux de l'Observatoire  astronomique du Vatican, notamment le laboratoire des météorites », où « il a observé, au microscope, une météorite tombée à Buenos Aires ». Au cours du déjeuner, les conversations ont tourné autour des activités et des projets de l'observatoire, et à la fin de la visite le pape a signé le parchemin contenant les signatures de tous les papes à avoir visité les lieux. La Specola compte parmi ses membres, l'argentin José G. Funes, le directeur, et le père Sabino Maffeo, historien scientifique, qui a reçu les compliments du pape pour ses 60 ans de sacerdoce. La Specola vaticane est une des plus vieilles institutions de recherche astronomique au monde, qui se trouve dans les Villas pontificales de Castel Gandolfo, dans un édifice près de la cathédrale d'Albano, alors que son tout premier siège se trouve juste au-dessus des appartements du pape, à l'intérieur du palais Pontifical,  où l'on trouve encore quelques coupoles et télescopes.

Jesuitica

Les Jésuites rencontrent le pape François. Le 31 juillet, fête de Saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, le pape François, rencontrera ses confrères jésuites, selon le désir qu'il a lui-même exprimé. Cette rencontre se fera à l'Eglise du Gesù au cours d'une concélébration eucharistique que le pape présidera, en présence du Père Général, ses Assistants ainsi que les autres jésuites des maisons romaines. Il s'agira d'une rencontre fraternelle et familiale au cours de laquelle le pape exprimera sa proximité avec ses compagnons jésuites. Quant aux jésuites, ils vivront de manière encore plus forte le lien qui les lie au Souverain Pontife, et lui renouvelleront leur "disponibilité à être envoyés dans la vigne du Seigneur, selon l'esprit de notre voeu spécial d'obéissance, qui nous unit de manière spécifique au Saint Père", comme l'a écrit le Père Nicolás dans sa lettre au pape, au lendemain de son élection.

Nouveau sur SJWEB

Le nouveau site internet du Secrétariat pour la Promotion de la Foi est déjà en ligne. Prière de le visiter pour voir la vidéo de présentation par le Père Gerarld Blaszczak, SJ concernant les divers ministères confiés à ce Secrétariat. Veuillez cliquer sur  http://www.sjweb.info/sof/

Communication

Le prochain numéro du SERVICE DIGITAL sortira au mois de septembre

 

 

 

 

Servizio Digitale d’Informazione SJ - Ufficio Stampa e Informazione
P. Giuseppe Bellucci SJ
Borgo S. Spirito 4 | 00193 Roma Italia
Tel: +39-06-6986-8289 | infosj@sjcuria.org


 

Visitez le site web de la Curie Jésuite à Rome: www.sjweb.info

Visitez le site web de la Curie Jésuite à Rome: www.sjweb.info