Secrétariat pour la Justice Sociale et l'Écologie de la Compagnie de Jésus

Headlines 2013-05

                                                      FRA 20 mai 2013

...pour échanger les nouvelles de justice sociale et d'écologie, stimuler les contacts, 
partager la spiritualité et promouvoir le travail en réseau...

Récit

 

Vivre sa foi auprès des immigrants

 

J'ai rencontré mon ami Raúl un dimanche matin après la messe. Il  était très agité et anxieux; il avait besoin que quelqu'un lui explique ce qui lui arrivait. Raúl est un immigrant mexicain de  soixante-deux ans, encore dans la force de l'âge, vivant aux USA. Il est arrivé ici illégalement au milieu des années 1980  et il a reçu sa carte verte suite à l'amnistie de 1986. En dépit du fait que cela fasse de nombreuses années qu'il vit aux États-Unis, il parle peu d'anglais. Solitaire, il vit  de manière austère  et envoie la plus grande partie de ce qu'il gagne,  dans une usine d'empaquetage, à sa sœur et son frère à Guanajuato au Mexique. Raúl est très prudent et n'a jamais fait quoique ce soit ayant pu le mettre dans des embarras de nature légale; ce qui explique sa grande agitation.

 

Il m'a montré un  papier, lequel était un constat d'infraction. Puis il a commencé à m'expliquer : il avait été au supermarché, cherchant  de bons fruits et légumes pour la semaine. Il pensait prendre des abricots, alors il en a essayé un afin de voir s'ils étaient mûrs et sucrés. Malheureusement, ce n'était pas le cas, alors il n'en a pas acheté et a continué son magasinage. Éventuellement alors qu'il quittait  le magasin il s'est vu accosté par deux hommes - soit un gérant du magasin et un policier. Le gérant l'a accusé d'avoir mangé des abricots d'une valeur de $2.27, sans les avoir payé. Raúl a expliqué qu'il n'avait pas eu l'intention de voler et qu'il paierait volontiers pour les fruits; il ne faisait que  tester les abricots (ce qu'il avait souvent fait ailleurs par le passé) et qu'il n'avait pas pensé à mal. Le gérant a refusé de lui permettre de payer et le policier lui a donné un constat d'infraction, lequel comportait une date de comparution  six semaines plus tard. Cet incident  inquiétait profondément Raúl. Était-il devenu un criminel? Est-ce que cela compromettait  ses chances d'obtenir des bénéfices du gouvernement? Il avait beaucoup de questions auxquelles je n'avais pas de réponse, mais que je ne croyais pas trop problématiques. Le problème, que j'avais avec la situation, c'est que l'amende fixée par le constat s'élevait à $362. Ce montant correspondait  presque à sa paye hebdomadaire, avant qu'il n'envoie  de l'argent à sa sœur et son frère;  et ce, simplement pour avoir 'goûté' des abricots.

 

J'étais consterné. Comment pouvaient-ils s'attendre à ce qu'un pauvre homme comme Raúl puisse s'acquitter d'une telle amende pour une violation quand même minime? Je n'étais même pas convaincu qu'il y avait eu violation. Je me doutais bien que si cela avait été moi qui avais  testé les abricots,  j'en aurais été quitte  pour un avertissement et que l'on m'aurait  permis de les payer. Le crime de Raúl était de manière évidente le fait d'être pauvre. Je me suis fait à l'idée que je ne pouvais pas laisser cela passer. Raúl a demandé s'il devait attendre jusqu'à la date de comparution pour payer l'amende ou s'il pouvait le faire dès maintenant. Je lui ai dit de ne pas payer et que j'allais l'aider parce que  la situation était injuste. C'est ainsi qu'une  relation à long terme a commencé, pendant   que tous les deux nous avons appris les ficelles du système légal, du système de santé et de bien d'autres services sociaux  dans le Wisconsin du sud est.

 

L'exemple de Raúl n'en est qu'un  qui montre comment je suis entré en relation avec la communauté d'immigrants mexicains au sud de Milwaukee, où  je suis assistant-pasteur  auprès de trois communautés. Ce trio paroissial est rempli de joie et de peines : récemment, un samedi matin, j'ai enregistré vingt baptêmes. Au cours de la même semaine, un homme, mort par balles, a été trouvé dans un stationnement. Récemment, encore, j'ai eu l'occasion, de retour d'une conférence à Atlanta portant sur la question de la justice pour les immigrants, de réfléchir sur ce que je pouvais faire au service de la justice dans ma communauté de Milwaukee.  Je constate que celle-ci  se manifeste  souvent de manière infime : la bénédiction hebdomadaire du personnel de la cuisine, aider et converser avec les personnes qui viennent chercher de la nourriture, des vêtements  ou de la literie. Notre personnel paroissial ainsi que nos bénévoles sont impressionnants : notre pasteur et son vicaire viennent tous les deux de Colombie et travaillent sans répit pour nous tous. Mais notre personnel de soutien est tout aussi dévoué et j'en suis vraiment reconnaissant. Ces hommes et ces femmes fabuleux se dévouent pour  faire de notre communauté  un lieu de joie, d'accueil et d'entraide. Ils font preuve de beaucoup d'amour pour l'Église avec le soin attentif qu'ils portent aux plus petits et plus vulnérables parmi nous.

 

Pendant ce temps, j'apprends énormément sur la politique de l'organisation des communautés, sur  les aléas de services locaux, sur les moyens de contourner les obstacles afin de bien vivre avec peu. Cela est très valorisant, même lorsqu'il n'y a pas assez de temps dans une journée pour tout faire. Je suis impatient de mener cette vie de foi en communauté, à la rencontre de notre Seigneur incarné au plus profond des besoins et des cœurs aimants qui nous entourent.

 

John F. Montag, SJ

 

Nouvelles en bref

 

Rome - Réunion des coordonnateurs de conférence

 

De 22 au 26 avril, les coordonnateurs des 6 conférences se sont réunis au sécrétariat à Rome pour leur réunion annuelle. Cette année, ils ont passé en revue les engagements pris l'année dernière sur l'écologie, et ont réfléchi sur le réseau développé dans les conférences et au niveau global. Ce réseau offre quelques réponses aux défis apostoliques communs au delà des frontières provinciales, établissant des collaborations dans le sens de la recherche et d'interventions pour la défense des pauvres, tout en maintenant un engagement au niveau  local, favorisant énergie et crédibilité. Le partage sur la situation du réseau GIAN dans les différentes conférences aida à identifier le progrès réalisé et aussi  les véritables  difficultés dans la réalisation du but. Avec l'aide de Luis Arancibia de Entreculturas et Jorge Cela, Président de CPAL, les participants ont préparé l'ébauche d'un document sur la gestion du réseau.

 

USA - Fordham obtient l'association spéciale comme O.N.G. avec les Nations Unies

 

 

L'université de Fordham a été approuvée pour  collaborer avec les Nations Unies comme Organisation Non-Gouvernementale (O.N.G.), aidant à éveiller la conscience publique sur les activités patronnées par les Nations Unies et sur les questions globales. Cette association apportera de riches opportunités de programmation et d'accès spécial pour la faculté et les étudiants de Fordham, y compris l'assistance aux briefings hebdomadaires d'UNDPI-NGOs à l'ONU, permettant accès spécial des étudiants aux O.N.G.s associées avec l'ONU, ce qui pourrait résulter en internats et autres expériences reliées à l'ONU et accès  aux databases d'O.N.Gs. Anjanae Wilson de la Graduate School of Social Service (GSS) a déjà été désignée par l'ONU comme  représentante de la jeunesse pour l'O.N.G.Close the Gap basée en Belgique, dont la mission est de fournir la technologie de l'information et de la communication aux pays en voie de développement. « Travailler à l'ONU me donne une chance de comprendre le développement social international plus à fond », dit Wilson dont le  focus d'intérêt est le travail social global. « Avant que j'aie entamé ce rapport avec Close the Gap, je ne pensais pas à la technologie en termes de travail social ou de justice sociale. Maintenant je peux voir à quel point il est important de développer les capacités des individus dans ces communautés en développement. Lisez plus...

 

DRC - Le moment est venu pour les USA de modifier leur politique du Congo

 

Ferdinand Muhigirwa, S.J., Directeur Général de l'Arrupe Research and Training Centre et ancien Directeur de CEPAS, apparut la semaine dernière devant le Sous-comité des affaires étrangères du Sénat des USA sur les affaire africaines pour inviter l'Amérique à tirer profit des circonstances favorables actuelles dans la République Démocratique du Congo - et à aider à favoriser une paix stable et un progrès démocratique et économique valable. « Cette audition {clic pour écouter} est opportune et importante pour le DRC en vue de trois événements récents : l'adoption du Peace,  Security and Coopération Framework; la nomination de Mary Robinson comme Délégué Spécial de l'ONU pour les Grands Lacs; et l'adoption de la résolution 2098 du Conseil de Sécurité de l'ONU », témoigna Muhigirwa. « Les USA peuvent saisir cette occasion d'aider à promouvoir la réforme électorale et à assurer la paix durable au Congo et à supporter la coopération régionale pour le développement économique. » Lisez plus...

 

Afrique - Appel à la conscience écologique

 

Jésuites de l'Afrique et du Madagascar ou JESAM et ses collaborateurs se sont réunis à Nairobi, Kenya, du 12 au 14 avril 2013 pour passer en revue les dimensions environnementales et écologiques de la mission de la Compagnie de Jésus en Afrique et Madagascar et pour tracer une voie vers l'incorporation de la sensibilité et action écologiques et environnementales dans les ministères pour les trois années à venir. « Des thèmes génératifs » ont été identifiés sur la base des expériences des participants et du travail d'autres jésuites de par le monde, et peuvent être considérés comme la contribution de l'Afrique et de Madagascar à l'action du Global Ignatian Advocacy Network (GIAN) sur l'Ecologie. Les thèmes comprennent : spiritualité écologique, éco-théologie et éco-philosophie, conscientisation environnementale, biodiversité, changement de climat, agriculture soutenable, feux de déforestation et de brousse, situations d'écologie et de conflit, gestion des ressources naturelles, gestion de résidus, responsabilité commerciale, associations potentielles, et la dimension de justice qui informe tous nos travaux. Lisez plus...

 

USA - Jour de la Terre 2013 - Webisode  sur les initiatives des Jésuites et l'éco-justice

 

Ignatian News Network ou IN Network a publié leur Earth Day webisode et partagé quelques initiatives de jésuites sur l'éco-justice. Le webisode Earth Day 2013: Un regard sur l'Eco-Justice figurant des organisations Catholiques  pour la cause de l'éco-justice, comme essai de durabilité et de justice humaine et comme réponse à l'appel de 2011 par le Père  Général pour augmenter les efforts parmi les Jésuites et les institutions jésuites pour des pratiques plus soutenables. Le webisode de quatre minutes inclut des efforts des universités américaines jésuites, par l'Association des Collèges et Universités Jésuites, telles que le Boston College et sa fête de la soutenabilité où les étudiants peuvent se renseigner sur les pratiques soutenables, et l'Université de Fairfield qui a  installé un système pour collecter l'eau de pluie  dans leur campus. Observez le vidéo ici...

 

Afrique - Un Theologat jésuite inaugure le Parc du Pape François  et lance la Semaine des Arbres

 
Le samedi 4 mai l'institut jésuite de théologie (ITCJ) à Abidjan a consacré un parc au premier Jésuite Pape François et a lancé la Semaine des Arbres pour cette année.  Dans les premiers jours de l'institut, globulus d'eucalyptus avait été planté qui s'avèra moins utile pour l'environnement.  On a donc décidé de remplacer l'eucalyptus avec une nouvelle espèce d'arbre terminalia mantaly, une  espèce tropicale qui grandit haut et développe de grandes   branches en forme d'ombrelle. C'est pourquoi dans quelques pays on l'appelle arbre ombrelle ou arbre à étage. Après la sainte Eucharistie samedi matin, chacun envahit le Parc Pape François ! Abandonnant pour l'instant leurs discussions théologiques, ils ont retrouvé la terre fraiche, riche et généreuse ! Le jardinier donna une démonstration pour montrer que chacun peut correctement planter un arbre. En  une heure, presque cent terminalia ont reçu une nouvelle vie sur terre.

 

USA - La Conférence Jésuite accueille favorablement la loi sur l'immigration et cherche à l'améliorer

 

Le 17 avril, le USA Sénat a publié un projet de loi compréhensif de réforme d'immigration qui augmentera les mesures de sécurité des Etats-Unis à la frontière US - Mexique, et conférera la citoyenneté à beaucoup d'immigrés sans documents actuellement aux Etats-Unis. La US Jesuit Conference fait bon accueil à ce projet de loi, mais s'engage à recommander que les droits des migrants  soient respectés, que les voix de la communauté de frontière soient entendues à Washington et que la citoyenneté soit accessible à autant de personnes que possible. Lisez plus...

 

CPAL - Le secteur social réfléchit sur la réalité de la Colombie et du Venezuela

 

Entre le 2 et 4 mai, approximativement 40 représentants de différents centres sociaux de la Compagnie de Jésus au Venezuela se sont réunis à la Virgin of Quebrada, une maison de retraite située à Teques, pour réfléchir sur le rôle de ces établissements dans la réalité actuelle du Venezuela. Le P. Francisco de Roux, Provincial de la Colombie a aussi pris part à la réunion virtuellement par l'Internet, et a partagé son expérience personnelle de travail pour la paix en Magdalena Medio. Ses réflexions sur la dignité humaine, et sur les cas dramatiques de meurtres dans le contexte de la guerre en Colombie, ont rendu le partage plus inspirant et instructif pour rechercher des pistes vers une paix durable. Le P. Roux a également réfléchi et fait une série d'observations sur la situation délicate du Venezuela résultant du conflit politique actuel - et analysé le contexte de la polarisation en cours et a présenté une liste de recommandations pour notre travail au cours de la réunion. Le P. José Virtuoso, Recteur d'Ucab, a également donné une présentation sur la réalité de la nation.  La réunion s'est terminée avec l'information fournie sur le « Peace Building » par Luis Carlos Díaz, comme thème pour la prochaine réunion.

 

L'Espagne - Pueblos Unidos a publié un rapport sur les  Centre de Détention (CIE)

 

L'O.N.G. jésuite Pueblos Unidos, située à Madrid, Espagne, a publié le rapport Atrapados tras las rejas - Emprisonnés derrière des barres - sur la situation des centres de détention en Espagne. Tout au long de l'année 2012, Pueblos Unidos a visité 328 personnes au cours de  presque 1277 visites à Aluche CIE (Madrid). Ceci représente plus de 10% des  personnes dans Aluche CIE, sur un total d'environ 3060 personnes par an. Pour la première fois, le rapport contient des données de Barcelone CIE, également basées sur des visites stables à 55 personnes. Cette expérience les mène à noter le considérable impact humain et psychologique de la détention, produisant profonde angoisse, souffrance, désespoir, confusion, tensions parmi les migrants, leurs familles et leurs amis et voisins. La deuxième partie du rapport, sous le titre De la A a la Z - De A à Z - montre le drame humain du CIE par des histoires personnelles. Un résumé en anglais à , et le rapport entier en espagnol.

 

Amérique latine - Premier numéro de Migrar, un bulletin de RJM (Réseau jésuite avec les migrants)

 

 

Le réseau Jésuite avec les migrants (RJM) - Red Jesuita con Migrantes) comprend des institutions jésuites travaillant avec les migrants et réfugiés dans toute l'Amérique Latine, et a récemment lancé ses activités communes. Les institutions jésuites  qui participent appartiennent à différents secteurs apostoliques, tels que pastoral, social, éducation ou éducation universitaire où il existe un service aux migrants. JRS est également un membre du réseau. Le réseau réalise que nous pouvons offrir un service meilleur et plus intégral aux migrants si nous relions les réponses de Jésuites venant des différents secteurs.  Le réseau est également divisé en différentes sous-régions : Sud, la Colombie et ses frontières, Amérique Centrale et du Nord, et les Caraïbes. Chacune de ces sous-régions présente des caractéristiques différentes du phénomène de migration. Le réseau a juste publié le premier numéro d'un magazine en ligne, Migraroù la situation dans la sous-région du sud est traitée.

 

 


Pour avoir les traductions des documents en autres langues, allez surhttp://translate.google.com/ et insérez le lien du document. Puis choisissez les langues (source et cible) et cliquez sur Traduire. 

Si vous voulez recevoir HEADLINES directement à votre adresse électronique, remplissez le formulaire S'abonner à Headlines:. Envoyé à 8.000 adresses électroniques de 130 pays, HEADLINES est disponible en français, anglais, espagnol et italien. Nous vous prions de nous informer de tout changement d'adresse en écrivant à sjes-hl@sjcuria.org. Merci! Visitez notre site: www.sjweb.info/sjs

Patxi Álvarez SJ, Directeur 
Xavier Jeyaraj SJ, Rédacteur
Secrétariat pour la Justice Sociale et l'Écologie, Borgo S. Spirito 4, 00193 Rome, Italie 

Si vous rencontrez des problèmes avec le nouveau format de Headlines, s'il vous plaît répondez à ce courriel pour nous faire savoir