Une mémoire pour demain…

Le mois de novembre est un temps propice à la mémoire. On se prépare à l’hiver et à ses longs silences. Les feuilles tombent et dénudent le paysage, nous ouvrant un relief nouveau. Nous faisons mémoire de tous les saints, puis de nos ceux qui nous ont précédés dans la mort.

En marchant il y a quelques semaines dans notre forêt de Saint-Michel, au milieu de cette nature pavoisant une dernière fois avant la neige, mon attention a été attirée par deux petites chutes, qu’on voit habituellement au printemps, mais que les pluies abondantes des jours précédents avaient fait renaître. Elles me rappelaient que l’eau du printemps sourd déjà dans nos terres automnales…
Chute à Saint-Michel

Bookmark the permalink.

Comments are closed.