La formation d’un jésuite

La formation académique varie selon les études que le candidat a déjà complétées avant d’entrer dans la Compagnie. Le parcours qui suit vise à donner un aperçu général des diverses étapes de formation du Compagnon de Jésus.

Candidature

Après un contact initial, un jeune homme qui considère un possible appel à la vie religieuse jésuite sera guidé par le responsable de la promotion des vocations.  Selon les circonstances et les possibilités, cette démarche visera à ce que la personne connaisse mieux la Compagnie de Jésus (visites, voire stage dans une communauté, par exemple) et qu’elle approfondisse la dimension spirituelle de son discernement (par l’accompagnement spirituel et une retraite de discernement).

Lorsque le regardant et le promoteur croient qu’il y a bien un appel du Seigneur commence alors le processus d’admission, qui inclut la rédaction d’une auto-biographie spirituelle, des rencontres avec des spécialistes de la santé, mais aussi des rencontres individuelles avec quatre jésuites, avant que le père provincial décide en dernier lieu de l’admission du candidat au noviciat.

Noviciat

Un fois accepté au sein de la Compagnie, le candidat passe deux années au noviciat. Ces années sont consacrées à la formation (sur la prière, la Bible, l’histoire de la Compagnie de Jésus, la vie religieuse), à la vie communautaire, à une vie de prière intense et à des stages appelés « expériments » qui sont des expériences de vie engageantes. Le novice fait la grande retraite de 30 jours des Exercices spirituels. Les principaux expériments sont le pèlerinage et l’expériment dit d’hôpital. Dans la 2e année du noviciat, un « expériment long » de quelques mois, vécu dans une communauté autre que le noviciat, amène le novice à expérimenter un aspect de la vie apostolique jésuite. S’étant enraciné davantage dans le Christ et ayant goûté à la vie jésuite, le novice jésuite prononce à la fin du noviciat des voeux perpétuels de pauvreté, chasteté et obéissance.

Voeux Montréal

Cinq jésuites prononçant leurs voeux à Montréal

 

Philosophie

Traditionnellement, les Jésuites étudient durant au moins deux années la philosophie et diverses sciences humaines. Cette étape de formation varie selon les études antérieures de chacun. C’est l’occasion pour le jésuite en formation d’intégrer la vie de prière qu’il a développée au noviciat dans le cadre d’une vie d’étude en vue de l’apostolat.

Le parcours de formation des frères jésuites est plus souple, mais vise aussi à développer une intégration de l’intelligence de la foi, de la prière et de la vie apostolique.

Régence

Vient ensuite une période de travail que l’on nomme régence. En fonction de sa formation passée et future, ainsi que des besoins de l’Église et de la Compagnie, un jésuite en formation passera environ deux années dans un engagement apostolique à temps plein (par exemple comme enseignant dans une école secondaire), ici ou à l’étranger.

Théologie

Les futurs prêtres font ensuite quatre ou cinq années d’études théologiques (baccalauréat et maîtrise). C’est l’occasion d’approfondir le mystère de la foi et de se préparer au ministère de recherche, d’enseignement, de consolation et de célébration que l’Église attend d’eux. Après trois années d’études de théologie, le jésuite en formation est ordonné diacre, puis prêtre l’année suivante. A l’heure actuelle, les jésuites du Canada francophone et d’Haïti réalisent ces études à l’Université Laval (Québec).

Jésuite québécois au Liban

Un jésuite québécois entouré de ses élèves... libanais!

 

Études spéciales

Selon les besoins de la Compagnie et les goûts et aptitudes du jésuite, des études spéciales (au-delà de ce qui a déjà été mentionné) sont possibles. Il peut s’agir d’une spécialisation plus poussée en philosophie ou en théologie (doctorat), ou encore dans une autre discipline des sciences humaines, voire d’une formation dans un autre domaine de savoir. Ces études, lorsqu’elles interviennent, sont souvent directement liées à une orientation apostolique envisagée pour le jésuite concerné.

Troisième an

Après quelques années de travail apostolique, le Compagnon de Jésus est convié à une troisième année de noviciat. Il n’est plus alors un débutant; ce temps de renouvellement après les études ouvrira à son engagement définitif. C’est l’ « école du coeur » selon les mots de saint Ignace de Loyola.

Ordination 2009

Un prêtre et deux diacres jésuites fraîchement ordonnés

Comments are closed.